Tome V - Fascicule 1 - janvier-mars 1992


Le dernier raid d'un bombardier

J. REMITS


À Liège comme ailleurs, la Deuxième Guerre mondiale est un souvenir déjà lointain qui s'estompe un peu plus chaque jour.

Au cimetière Sainte-Walburge, quatre tombes parmi tant d'autres ont attiré mon attention, quatre sépultures d'aviateurs anglais dont l'appareil fut abattu au-dessus de la région liégeoise dans la nuit du 5 au 6 août 1941.

J'ai voulu en savoir davantage sur le sort de ces quatre combattants de la Royal Air Force. Après des recherches auprès de divers organismes, je suis en mesure de reconstituer les étapes de leur fin tragique.


Mardi 5 août 1941, en fin d'après-midi, sur la base du 51 Squadron située à Dishforth (Yorkshire), "briefing" des équipages. Le but de la mission est exposé par l'officier des opérations : cette nuit, le raid de bombardement aura pour objectif la ville de Francfort. Y prendront part 46 Whitleys et 22 Wellingtons.

Après les préparatifs d'usage, les appareils se rangent en position de décollage dans un ordre bien établi. Parmi ceux-ci, le Whitley Z6803 ayant à son bord l'équipage suivant :

Sgt Creedy, W/op Air gunner (W/op = wireless operator = opérateur radio ; Air gunner = mitrailleur), matricule 909837 RAF, VR (VR = volontaire de réserve), originaire de Londres, âgé de 23 ans ;

Sgt Dean, obs, matricule 903312 RAF, VR, originaire de Hawkinge (Kent), âge 24 ans ;

P/O Tilley (P/O = Pilote Officer = officier pilote), Pilot, matricule 61034 RAF, VR, originaire de Johannesburg Transvaal, South Africa ;

Sgt Williams, Pilot, matricule 1162621 RAF, VR, originaire de Thornton Heat (Surrey), âgé de 18 ans ;

Sgt Hart, W/op.

Le Whittey Z6803 prend son dernier vol à 22.10 heures. Après avoir évité les barrages des batteries de Flak dispersées tout au long du parcours, le Z6803 survole l'agglomération liégeoise. Il est probablement attaqué par un chasseur de nuit de la Luftwaffe basé à Saint-Trond (Nachtjagd 4/NJG1). Désemparé, après délestage de ses bombes, il s'écrase sur l'île Monsin.

Trois corps sont retrouvés sans vie : ceux de Creedy, de Dean et du P/O Tilley. Le Sgt Williams est transporté grièvement blessé à l'Hôpital militaire où il décède le 10 août. Le Sgt Hart, unique rescapé, fut fait prisonnier et rapatrié en 1945.


Les événements de la nuit sont relatés dans le quotidien "collaborationniste" La Légia du mercredi 6 août 1941.

"Deux avions anglais abattus dans la région liégeoise"

"Dans la nuit de mardi à mercredi, l'aviation britannique a de nouveau opéré sans discernement au-dessus de la région liégeoise. Sur une commune en amont de Liège et loin de tous objectifs militaires, elle a lâché plusieurs bombes explosives et de nombreuses bombes incendiaires, provoquant la mort de Monsieur Clément Remy, 40 ans, et de son fils âgé de 6 ans. On compte en outre quatre blessés : Monsieur et Madame Morisse, Messieurs Schwartz et Ramackers. Trois maisons sont entièrement détruites et cinquante autres plus ou moins gravement endommagées. Dans une autre localité, de nombreuses bombes incendiaires furent lâchées ainsi que des bombes explosives qui tombèrent dans les champs. Un avion anglais a été abattu en flammes en aval de Liège."


Pourquoi les cinq aviateurs de Liège ont-ils choisi de servir dans la RAF, en sachant qu'ils allaient risquer leur vie nuit après nuit et qu'ils avaient fort peu de chances de s'en tirer ? Il est évident que leur choix a été empreint d'idéalisme, de patriotisme  et de courage. Le pays a été attaqué, quoi de plus normal que de le défendre ?


Pertes du Bomber Command en équipages

Opérations contre l?ennemi : 85 %

Accidents, entraînement : 15 %


Répartition des pertes par nationalité

Britanniques (RAF) : 38.462 (69,2 %)

Canadiens (RCAF) : 9.919 (17,9 %)

Australiens (RAAF) : 4.050 (7,3 %)

Néo-Zélandais (RNZAF) : 1.679 (3,0 %)

Polonais : 929 (1,7 %)

Autres nationalités : 534 (0,9 %)

Total : 55.573 (100 %)


Pertes du Bomber Command en appareils

Nombre de sorties : 389.809

Bombes larguées : plus de deux millions de tonnes

Nuits de raids : 1.481 (moyenne de 7 nuits sur 10)

Répartition des pertes :

Appareils perdus accidentellement : 1.368 (13,25 %)

Appareils perdus du fait de l'ennemi :

de jour : 1.425 (13,80 %)

de nuit : 7.528 (72,95 %)

Total : 10.321 (100 %)


Sources

Ministry of Defence Air Historical Branch (RAF)

Public Record Office

Commonweaith War Graves Commission


Ce vendredi 7 juillet 2006, je me suis rendu au cimetière de Sainte-Walburge afin de prendre des photos plus "lisibles". J'ai profité de l'occasion pour noter les textes gravés sur les tombes. Vous trouverez ces textes en anglais ci-dessous. Chaque pierre tombale comporte un insigne (un cercle surmonté d'une couronne et avec, en avant-plan, un aigle aux ailes déployées. Dans ce cercle, on peut lire la devise suivante : "Per Ardua ad Astra". De gauche à droite : Tilley, Creedy, Dean, Williams.

À ce jour, la plaque "In the memory of my dearest Howard who died for his land on june 3th 42 - Nelly" se trouve sur la tombe de Creedy !




Tilley : "À la mémoire de mon cher Howard qui mourut pour son pays le 3 juin 42 - Nelly".

Remarque: la plaque ne semble pas concerner Tilley dont les initiales sont M.W. Les dates ne correspondent pas : 3 juin 42 et 6 août 41.

Texte gravé au-dessus de la croix : Pilot Officer M. W. TILLET - Pilot - Royal Air Force - 6th August 1941.

Texte gravé au-dessous de la croix : No finer ever lived.


Dean : "Il a vécu pour les autres. Il est mort pour que d'autres puissent vivre. Il vit avec le Christ".

Texte gravé au-dessus de la croix : 903312 - Sergeant K.A. Dean - Observer - Royal Air Force - 6th august 1941 - Age 24.

Texte gravé au-dessous de la croix : "He lived for others. He died that others might live. He lives with Christ".


Creedy : "Il n'y a, pour un homme, de plus grande preuve d'amour que de sacrifier sa vie pour ses amis".

Texte gravé au-dessus de la croix : 909837 - Sergeant D.W.E. Creedy - Wireless operator Air gunner -  Royal Air Force - 6th august 1941 - age 23.

Texte gravé au-dessous de la croix : "Greater love hath no man than this that a man lay down his life for his friends".


Williams : "La tâche de la jeunesse aujourd'hui est la tâche des géants. Il marche parmi les géants".

Texte gravé au-dessus de la croix : 1162621 - Sergeant O.L.M. Williams - Pilot -  Royal Air Force - 6th august 1941 - age 18.

Texte gravé au-dessous de la croix : "The task of youth today is the task of giants. He walks among the giants".


Date de mise à jour : Mercredi 25 Novembre 2015