Tome III - Fascicule 3 - juillet-septembre 1986


Les "Brialmont"

Jules LEBEAU


En 1988, un siècle se sera écoulé depuis le début de la construction des forts de la Meuse (Liège et Namur).

Si cette majestueuse entreprise pour l'époque fut effectuée par les entrepreneurs de Travaux Publics, Messieurs Adrien Hallier, Letellier frères et Jules Bartoux, le fervent promoteur de cette idée fut le lieutenant-général Henri-Alexis Brialmont, qui est aussi surnommé "le Vauban belge".

Il nous a paru intéressant d'en savoir plus sur cette famille liégeoise, qui en une génération, a donné trois généraux à la Belgique.

Si le plus connu est Henri-Alexis, nous constaterons à l'analyse des biographies qui suivent, que le père et l'oncle occupèrent également des fonctions très élevées.

Certes, à la lecture de ses campagnes et des blessures encourues, le père (Mathieu-Laurent-Joseph) est le plus décoré et le plus guerrier.

L'oncle (Nicolas-François-Edouard) tout comme son frère (Mathieu-Laurent-Joseph) participe aux campagnes contre la Hollande qui scellèrent la volonté d'exister du jeune État belge.

Des recherches effectuées dans les registres d'état-civil ainsi que dans les registres paroissiaux de l'époque, nous donnent ce qui suit :

BRIAMONT Mathieu né à Seraing le 17 octobre 1747 épouse PETITJEAN Anne-Marie (décédée le 29 décembre 1795) ; de ce mariage naquirent :

Mathieu-Laurent-Joseph le 17 février 1789 ;

Anne-Marie-Lambertine en 1792 ;

Marie-Antoinette en 1794 (la reine de France du même nom fut décapitée en 1793).

BRIAMONT Mathieu (le même) en 1813 épouse CAJOT Jeanne alors âgée de 38 ans ; de ce second mariage, naît à Seraing, le 9 janvier 1813 :

Nicolas-François-Edouard.

Les registres manuscrits consultés, mentionnent bien BRIAMONT et CAJOT sans "S" à la fin, puis ces noms deviennent BRIALMONT et CAJOTS.


Biographie militaire du général BRIALMONT (Père)

BRIALMONT Mathieu-Laurent?Joseph, fils de Mathieu et de PETITJEAN Anne?Marie, né le 17 février 1789 à Liège.

Détail des services

En France

Engagé comme Soldat au 86e Régiment de Ligne le 14 septembre 1808

Fourrier le 7 mai 1810

Sergent au Régiment de Belle-Ile (devenu 36e Régiment de Ligne) le 23 mars 1811

Sergent-Major le 1er juin 1811

Sous-Lieutenant le 21 août 1812

Lieutenant le 28 janvier 1813

Capitaine provisoire aux états-majors d'Italie le 18 février 1814

Confirmé le 19 mars 1814

Démissionne, honorablement le 28 janvier 1816

Aux Pays-Bas

Entré au service le 13 mars 1816

Capitaine au 42e bataillon de milice nationale (devenu 14e division d'Infanterie) le 16 août 1817

Mis en non-activité à 2/3 de solde le 1er mars 1819

Passé par permutation à la 14e division d'Infanterie par arrêté royal du 1er mai 1820

Mis en non-activité à 2/3 de solde par arrêté royal du 16 août 1829

Démissionne honorablement à la date du 12 novembre 1830 par arrêté royal du 6 mai 1849

En Belgique

Désigné pour commander provisoirement la place de Venloo le 11 novembre 1830

Commandant de place, par arrêté du Gouvernement provisoire du 24 décembre 1830

Lieutenant-Colonel par arrêté royal du 30 septembre 1831

Colonel honoraire et Commandant Supérieur de Venloo par arrêté royal du 24 juillet 1832

Colonel par arrêté royal du 7 janvier 1836

Désigné pour commander la place d'Anvers par disposition ministérielle du 28 novembre 1836

Aide de Camp du Roi par arrêté royal du 21 juillet 1842

Général-Major Commandant la Province de Brabant par arrêté royal du 17 octobre 1842

Aide-Major général par arrêté royal du 22 juin 1843

Déchargé des fonctions de Commandant de Province par arrêté royal du 18 juillet 1845

Lieutenant-Général par arrêté royal du 26 avril 1849

Désigné pour commander la 4e division territoriale et la 4e division d'Infanterie par disposition ministérielle du 2 mai 1849

Ministre de la Guerre par arrêté royal le 12 août 1850

Démissionné sur sa demande des fonctions de Ministre par arrêté royal du 20 janvier 1851

Désigné pour commander la 4e division territoriale et la 4e division d'Infanterie par disposition ministérielle du 27 janvier 1851

Admis à faire valoir ses droits à la pension de retraite par arrêté royal du 24 février 1854

Pensionnné par arrêté royal du 14 mars 1854

Décédé à Anvers le 15 avril 1889

Campagnes

1808 en Espagne

1809 en Espagne

1810 en Espagne

1811 en Espagne

1812 en Russie

1813 en Saxe et en Italie

1814 en Italie

1815 à Waterloo

1830 contre la Hollande

1831 contre la Hollande

1832 contre la Hollande

1833 contre la Hollande

1839 contre la Hollande

Blessures

Blessé d'un coup de feu à la jambe gauche au siège de Astorga le 28 mars 1810.

Blessé d'un coup de lance à la jambe droite à la bataille de Malo-Iarovlavetz le 23 octobre 1812.

Blessé d'un coup de feu au bras gauche et à l'épaule droite à la bataille de Bautzen le 21 mai 1813.

Décorations

Chevalier de la Légion d'honneur le 7 septembre 1812

Chevalier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 15 décembre 1833

Décoré de la Croix de Fer par arrêté royal du 2 avril 1835

Officier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 31 mars 1846

Officier de la Légion d'honneur par ordonnance du Roi des Français du 5 novembre 1846

Commandeur de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 13 septembre 1853

Commandeur de la Légion d'honneur par décret de S. M. l'Empereur des Français en 1854

Grand'Croix de l'Ordre Royal du Christ par décret de S. M. le Roi Régent du Portugal en 1855

Décoré de la Croix Commémorative par arrêté royal du 20 juillet 1856

Grand'Croix de l'ordre de la branche Ernestine de la Maison de Saxe par S. A .R. le Duc régnant de Saxe-Cobourg-Gotha en ?

Décoré de la médaille de Ste Hélène par décret de S. M. l'Empereur des Français du 12 août 1852

Grand Officier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 21 juillet 1860

Grand'Croix de l'Ordre de la Rose par décret de S. M. l'Empereur du Brésil du 7 octobre 1867

Grand Cordon de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 25 septembre 1878


Biographie militaire du Général BRIALMONT (Frère, Oncle)

BRIALMONT Nicolas-François-Edouard, fils de Mathieu et de CAJOTS Jeanne, né le 9 janvier 1813 à Seraing (Liège)

Détail des services

Engagé pour 6 ans comme Fourrier au 5e Régiment de Ligne le 19 décembre 1830

Sergent-Major le 31 janvier 1831

Sous-Lieutenant par arrêté royal du 20 juin 1832

Lieutenant par arrêté royal du 1 juillet 1838

Adjudant Major par arrêté royal du 21 décembre 1838

Déchargé des fonctions d'Adjudant Major et nommé Aide de Camp auprès du Général Aide Major Général de l'armée Brialmont par arrêté royal du 14 novembre 1845

Capitaine de 2e classe avec continuation des fonctions d'Aide de Camp par arrêté royal du 3 octobre 1847

Désigné pour le 10e Régiment de Ligne par disposition ministérielle du 4 octobre 1847

Capitaine de 1ère classe avec continuation des fonctions d'Aide de Camp par arrêté royal du 24 juin 1853

Déchargé des fonctions d'Aide de Camp par arrêté royal du 1er avril 1854

Major par arrêté royal du 16 novembre 1854

Désigné pour le 6e Régiment de Ligne par disposition ministérielle du 21 novembre 1854

Lieutenant-Colonel par arrêté royal du 26 octobre 1863

Désigné pour le 6e Régiment de Ligne par disposition ministérielle du 31 octobre 1863

Désigné pour commander le 5e Régiment de Ligne par disposition ministérielle du 21 septembre 1866

Colonel par arrêté royal du 3 juillet 1867

Désigné pour commander titulairement la 1ère Brigade de la 2e Division d'infanterie par disposition ministérielle du 25 décembre 1870

Général-Major à la Section de Réserve par arrêté royal du 23 mars 1871

Placé à la Section d'Activité par arrêté royal du 16 mai 1871

Désigné pour commander la 3e Brigade d'infanterie par disposition ministérielle du 24 juin 1871

Admis à faire valoir ses droits à la pension de retraite par arrêté royal du 16 février 1876

Pensionné par arrêté royal du 10 mars 1876

Décédé à Liège le 21 janvier 1881

Campagnes

1830 contre la Hollande

1831 contre la Hollande

1832 contre la Hollande

1833 contre la Hollande

1839 contre la Hollande

1870 en Belgique

Décorations

Chevalier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 9 avril 1852

Décoré de la Croix Commémorative par arrêté royal du 14 mars 1859

Officier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 17 août 1869

Commandeur de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du 21 février 1876

Décoré de la Croix Commémorative des volontaires de 1830 par arrêté royal du 23 septembre 1878


Biographie militaire du Général BRIALMONT

BRIALMONT Henri-Alexis, fils de Mathieu-Laurent et de VERWINS Anne-Marie, né le 25 mai 1821 à Venloo.

Détail des services

Admis à l'école militaire en qualité d'élève par décision ministérielle du 18 octobre 1838

Arrivé à l'école militaire le 12 janvier 1839

Engagé pour 6 ans conformément à la loi du 18 février 1832 le 8 février 1840

Elève Sous-Lieutenant pour prendre rang au 15 février 1841, par arrêté royal du 19 mars 1841

Désigné provisoirement pour le Génie par décision ministérielle du 9 avril 1841

Admis définitivement dans le Génie par arrêté royal du 23 septembre 1843

Désigné pour le Régiment du Génie par disposition ministérielle du 10 octobre 1843

Adjudant du directeur des fortifications dans la 2e Division territoriale par disposition ministérielle du 4 décembre 1844

Désigné pour l'état-major du Génie par disposition ministérielle du 26 janvier 1845

Désigné pour le Régiment du Génie par disposition ministérielle du 4 septembre 1845

Mis en non activité par arrêté royal du 10 avril 1846

Rappelé à l'activité par arrêté royal du 24 juin 1846

Désigné pour le Régiment du Génie et pour prendre rang du 29 avril 1841 par disposition ministérielle du 26 juin 1846

Désigné pour l'état-major du Génie et adjoint au Commandant du Génie à Charleroy par disposition ministérielle du 26 septembre 1846

Lieutenant par arrêté royal du 8 avr 1847

Désigné pour le Régiment du Génie et rester adjoint du Commandant du Génie à Charleroy par disposition ministérielle du 8 avril 1847

Désigné pour faire partie de la brigade d'officiers chargée du levé des plans des places fortes par disposition ministérielle du 30 juin 1847

Attaché au cabinet du ministre de la Guerre par disposition ministérielle du 20 août 1847

Désigné pour l'état-major du Génie et adjoint au Commandant du Génie à Anvers par disposition ministérielle du 23 avril 1850

Désigné pour le Régiment du Génie et rester adjoint au Commandant du Génie à Anvers par disposition ministérielle du 25 janvier 1853

Désigné pour l'état-major du Génie par disposition ministérielle du 21 novembre 1854

Capitaine de 2e classe dans le corps d'état-major par arrêté royal du 5 février 1855

Attaché au 4e Régiment d'artillerie par disposition ministérielle du 7 février 1855

Désigné pour commander provisoirement le génie dans les places d'Ypres et de Menin par disposition ministérielle du 25 juin 1855

Attaché au 1er Régiment de Chasseurs à cheval par décision ministérielle du 18 octobre 1856

Adjoint à l'état-major de la 1ère division d'infanterie par disposition ministérielle du 28 octobre 1857

Attaché provisoirement au dépôt de la guerre par disposition ministérielle du 29 mai 1858

Capitaine de 1ère classe par arrêté loyal du 23 avril 1859

Membre du comité consultatif permanent du corps d'état-major par arrêté royal du 30 mai 1859

Major par arrêté royal du 8 mai 1861

Lieutenant-Colonel par arrêté royal du 11 décembre 1864

Désigné pour remplir les fonctions de chef d'état-major de la 4e division d'infanterie par disposition ministérielle du 9 janvier 1867

Directeur de la 1ère Division (opérations militaires) au Département de la Guerre par arrêté royal du 7 juillet 1868

Colonel par arrêté royal du 30 décembre 1868

Chef d'état-major du Commandant de l'armée d'Anvers par disposition ministérielle du 17 juillet 1870

Repris ses fonctions au Département de la Guerre par disposition ministérielle du 29 septembre 1870

Général-major par arrêté royal du 25 mars 1874

Déchargé des fonctions de directeur des opérations militaires au ministère de la guerre et désigné avec l'approbation du Roi pour être Directeur des fortifications dans la 1ère Circonscription militaire par disposition ministérielle du 28 décembre 1874

Inspecteur général des fortifications et du corps du génie par arrêté royal du 22 septembre 1875

Lieutenant-Général par arrêté royal du 26 mars 1877

En non-activité par mesure d'ordre, par arrêté royal du 14 juillet 1883

Rappelé à l'activité, par arrêté royal du 14 janvier 1884

Prend rang d'ancienneté du 26 septembre 1877 et il est désigné pour être inspecteur général des fortifications et du corps du génie par disposition ministérielle du 16 janvier 1884

Chargé du commandement temporaire de la 1ère circonscription militaire tout en conservant ses fonctions actuelles par arrêté royal du 12 septembre 1884

Déchargé sur sa demande du commandement temporaire de la 1ère circonscription militaire tout en conservant ses fonctions actuelles par arrêté royal du 8 octobre 1885

Chef du corps d'état-major tout en conservant ses fonctions actuelles par arrêté royal du 2 mars 1886

Déchargé, sur sa demande, des fonctions de chef du corps d'état-major par arrêté royal du 8 septembre 1887

Admis à faire valoir ses droits à la pension de retraite, par arrêté royal du 30 mai 1892

Pensionné par arrêté royal du 7 juin 1892

Décédé à St Josse-ten-Noode le 21 juillet 1903

Campagnes

1870 en Belgique

Décorations

Chevalier de l'ordre de Léopold par arrêté royal du 19 juillet 1856

Officier de l'ordre de Léopold par arrêté royal du 2 septembre 1859

Commandeur de l'ordre de Léopold par arrêté royal du 5 novembre 1870

Chevalier de 2ème classe, avec plaque, de l'ordre de la Couronne Royale de Prusse, le 24 mars 1876

Grand officier de l'ordre de Léopold par arrêté royal du 8 décembre 1880

Décoré de la croix militaire par arrêté royal du 25 mars 1885

Grand cordon de l'ordre de Léopold par arrêté royal du 11 juin 1888.


Date de mise à jour : Jeudi 29 Octobre 2015